YMCA

Le YMCA Guy-Favreau demeurera ouvert pour la prochaine année 

(Montréal, le 17 mars 2017) - À la suite de la récente annonce de la fermeture du YMCA GuyFavreau, nous sommes heureux d’annoncer que le ministère des Services publics et Approvisionnements Canada a finalement offert un sursis, c’est-à-dire un bail d’un an au loyer symbolique de 1 $ pour une période maximale d’un an. Le centre demeurera donc ouvert au moins jusqu’au 31 mai 2018.

Rappelons que le 28 février dernier, les YMCA du Québec avaient annoncé que le YMCA GuyFavreau fermerait ses portes le 31 mai 2017. Depuis, un important mouvement de soutien des membres et de la communauté s’est formé, déclarant du même coup son grand attachement au centre.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour nous, car cette année de sursis nous permettra de travailler avec nos partenaires pour redéfinir la vision et le mode de fonctionnement du centre communautaire et sportif YMCA Guy-Favreau, avec le ferme espoir de trouver une solution viable à long terme », affirme Stéphane Vaillancourt, président-directeur général des YMCA du Québec.

Au cours des prochains mois, le YMCA entamera une démarche de consultation ainsi qu’une étude de redéfinition du centre. Deux issues seront alors possibles : 1. Une actualisation de la programmation et un modèle opérationnel financièrement viable et durable, incluant la sécurisation des fonds additionnels nécessaires pour assurer la rentabilité annuelle du centre pendant la durée d’un nouveau bail à long terme à un loyer acceptable pour le gouvernement, et pour effectuer les rénovations à court terme estimées à environ 500 000 $. 2. Si cette étude ne s’avérait pas concluante et/ou que les conditions précédentes n’étaient pas remplies, le centre devra alors cesser définitivement ses opérations à la fin de ce nouveau bail.


Annonce du 28 février 2017 : Fermeture du YMCA Guy-Favreau

Les YMCA du Québec ont le regret d’annoncer la cessation des activités offertes au centre YMCA Guy-Favreau à compter du 31 mai 2017. Le bail pour la location des locaux du YMCA Guy-Favreau arrive à échéance à cette date. N’étant pas en mesure de renouveler le bail aux nouvelles conditions de loyer exigées par le gouvernement fédéral, qui est le propriétaire du Complexe Guy-Favreau, le YMCA émettra un avis de non-renouvellement.

À l’ouverture du centre, il y a 30 ans, le YMCA a signé, en sa qualité d’organisme de bienfaisance, une entente avec le gouvernement fédéral pour gérer un centre communautaire et sportif dans l’édifice du Complexe Guy-Favreau à un loyer symbolique de 1$ par an, permettant ainsi la rentabilité des opérations du centre. L’ouverture d’un tel centre communautaire faisait partie des engagements des promoteurs immobiliers et du gouvernement envers la communauté, entre autres la communauté chinoise, qui a subi plusieurs expropriations en vue de la construction du complexe. Cet arrangement a duré 20 ans, de 1986 à 2006.

Il y a 10 ans, en voulant mieux gérer la rentabilité de son parc immobilier, le gouvernement fédéral a commencé à éliminer des ententes à loyer réduit dans ses édifices, et donc à imposer au YMCA un loyer qui a progressivement augmenté au fil des ans, jusqu’au terme du bail prévu en mai 2017. Le taux du loyer actuellement proposé n’est plus tolérable financièrement en raison du fait que le centre YMCA Guy-Favreau opère depuis quelques années déjà avec un déficit, malgré la grande stabilité et loyauté de ses membres. En outre, des sommes importantes seraient requises pour rénover le centre.

«Nous avons eu de multiples discussions avec le gouvernement fédéral, qui comprend bien l’impact négatif de la situation, mais qui n’est plus en mesure d’offrir des loyers réduits aux organismes qui occupent des espaces dans ses édifices, et ce malgré les pistes de collaboration que nous avions explorées avec la Direction de la santé publique de Montréal, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Ile-de-Montréal, le CHUM et la Ville de Montréal» explique Stéphane Vaillancourt, président-directeur général des YMCA du Québec. Malheureusement, nous devons aujourd’hui prévoir cesser nos activités. Nous espérons vivement que nos abonnés resteront dans la famille YMCA en transférant leur abonnement à un autre centre de notre réseau. »

Depuis maintenant 165 ans, le YMCA contribue quotidiennement à l’amélioration de la santé globale et des conditions de vie des Québécois. Au total, 5 500 utilisateurs de tous âges fréquentent le centre YMCA Guy-Favreau et 500 personnes y bénéficient de l’aide financière du YMCA chaque année. Le centre est situé dans un quartier où il y a une pénurie de services et d’installations communautaires.

Solution: Convaincre l'administration de Guy Favreau d'accepter l'entente précédente de 1 $ de loyer indéfiniment, ou au moins une autre année, ce qui permettrait à l'administration du YMCA d'explorer et de consolider d'autres partenariats pouvant sauver le centre. Puisque l'administration de l'édifice Guy Favreau affirme que leurs mains sont liées, nous communiquons directement avec le ministre fédéral l'Honorable ou avec directement avec son patron, M. Justin Trudeau.

Il est grand temps de faire un retour vers les contrats de location à tarif réduit pour les édifices.

Signez la pétition pour empêcher la fermeture du YMCA Guy Favreau!

Écrivez à la Ministre Foote!

Une préoccupation générale, les programmes et services offerts par le YMCA ne sont pas assez connus du public. Saviez-vous que :

1- Grâce au programme Dialogue, le YMCA Guy-Favreau ouvre  ses installations à une soixantaine de personnes sans abri ou vivant dans une situation précaire et ce, trois fois par semaine. Ces personnes sont encadrées par un travailleur social employé par le YMCA Guy-Favreau.

2- Grâce à une entente avec la direction du YMCA Guy-Favreau, ce sont deux garderies qui se déplacent quotidiennement avec leurs groupes d’enfants afin de profiter des installations et permettre aux jeunes enfants de faire du sport durant la journée. Les CPE Guy-Favreau et Desjardins comptent plus de 130 jeunes enfants inscrits.

3- L’Association des sports pour aveugles de Montréal (ASAM) utilise les installations du YMCA Guy-Favreau pour rendre disponibles des cours d’aquaforme à leurs membres tous les lundis. Ce sont une vingtaine de personnes en vivant avec une déficience visuelle qui profitent de ce programme.

5- Action Centre-Ville organise des cours d’aquaforme pour une trentaine de personnes âgées chaque semaine, au sein du YMCA Guy-Favreau.

6- Le Service à la famille chinoise offre également des cours de tai-chi le week-end à la communauté chinoise.

7- L’organisme Bonhomme à Lunettes est accueilli au YMCA Guy-Favreau tous les jeudis afin d’offrir ses services.

8- Le YMCA Guy-Favreau favorise la création d’emplois avec une équipe de plus de 50 personnes ;

9- Le YMCA Guy-Favreau compte pas moins de 2 200 abonnés dont une grande partie provient de la communauté chinoise, qui sont majoritairement des personnes âgées. 

10- Grâce à l’ensemble de ses ententes, le YMCA Guy-Favreau dessert annuellement 5 500 Canadiens.

11- Le YMCA Guy-Favreau offre un tarif privilège à tout Canadien qui n’a pas les moyens de payer l’abonnement régulier. 

Pour toutes ces raisons, les abonnés du YMCA Guy-Favreau et les citoyens concernés se mobilisent et débutent ensemble des démarches pour prévenir et empêcher la fermeture du YMCA Guy-Favreau.