SOLIDARITÉ ENVERS LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE SUITE AUX ÉVÉNEMENTS RÉCENTS

MONTRÉAL — À l’occasion d’une visite à la mosquée Tawba, victime d’actes de vandalisme le 21 février dernier, les députées Hélène Laverdière (Laurier–Sainte-Marie) et Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga), ont tenu à exprimer de nouveau leur solidarité avec la communauté musulmane et à dénoncer les messages haineux sous toutes leurs formes.

« Nous vivons dans un pays de diversité, de paix et d’inclusion où nous n’allons pas tolérer la haine et la violence. Ces actes nous font réaliser qu’il est de notre devoir de continuer à travailler ensemble afin de favoriser l’intégration et la participation de tous les Québécois et Québécoises à la société, dans le respect de nos différences. La diversité constitue une richesse extraordinaire. Les néo-démocrates font la promotion de valeurs telles que l’ouverture, le respect de la diversité et la liberté de religion et nous ne laisserons pas les discours de peur nous envahir.» - a déclaré Hélène Laverdière.

Thomas Mulcair, le chef du NPD a souligné : « Il ne faut pas prendre ces nouvelles menaces à la légère, et il faut les considérer dans le contexte actuel.  Les événements des derniers jours sont profondément troublants. Mercredi, une alerte à la bombe à l’Université Concordia, à Montréal, ciblait les étudiants musulmans. Mardi, un incendie que l’on croit criminel a eu lieu dans un centre d’information islamique et mosquée de Toronto.

Il s’agit là d’actes de violence qui visent à intimider et à terroriser le corps étudiant et la communauté musulmane. Les cicatrices que laissent ces attaques ne guériront pas aisément. Il n’y a tout simplement pas de place au Canada pour la haine et la discrimination. »