Lettre aux ministres Baird et Paradis au sujet de l'aide humanitaire au Sudan du Sud

L'honorable John Baird, Ministre des Affaires étrangères

et L'honorable Christian Paradis, Ministre du Développement
international

Le 5 février 2014

Objet :
Aide humanitaire au Soudan du Sud

Messieurs,

Nous vous écrivons pour exprimer notre souhait que le Canada vienne en
aide au Soudan du Sud, un pays en pleine crise.

Comme vous le savez, 3,2 millions de Soudanais du Sud sont touchés par la crise. On estime à 743 000 le nombre de personnes déplacés à l'intérieur du pays et à 130 400 le nombre de personnes qui se sont réfugiées dans les pays avoisinants. Plus de la moitié de la population du Soudan du Sud est composée d'enfants, une population particulièrement vulnérable. Nous sommes inquiets, car on parle d'une possible crise alimentaire, alors que les
hostilités nuisaient aux opérations des organismes humanitaires.

Hier, à Djouba, le coordonnateur de l'aide humanitaire des Nations Unies pour le Soudan du Sud a indiqué que les organismes du pays avaient besoin de 1,27 milliard de dollars supplémentaires pour offrir l'aide nécessaire jusqu'en juin. Par conséquent, nous exhortons le Canada à fournir l'aide d'urgence nécessaire, idéalement en collaborant avec les organismes humanitaires sur place qui ont une excellente connaissance du Soudan du Sud et qui ont des liens avec les partenaires sur le terrain. Nous croyons que ces organismes sont les mieux placés pour répondre aux besoins des personnes les plus touchées, y compris les enfants, et que ce sont eux qui possèdent les meilleurs outils.

Nous comprenons que le gouvernement a la capacité de débloquer des fonds
avant la fin de l'année financière en cas de crise humanitaire. L'aide du Canada permettrait de sauver bien des vies au Soudan du Sud.

Nous vous prions d'agréer, Messieurs, l'expression de nos salutations distinguées.

Hélène Laverdière, députée de Laurier—Ste-Marie, Porte-parole officielle de l'opposition en matière de développement international

Paul Dewar, député d'Ottawa-Centre, Porte-parole officiel de l'opposition en matière d'affaires étrangères