Le NPD relance la campagne pour fournir des médicaments essentiels aux plus démunis

Le projet de loi faciliterait l'acheminement de médicaments abordables vers les pays en développement

OTTAWA – La porte-parole de l'Opposition officielle en matière d'affaires étrangères, Hélène Laverdière, a  déposé à nouveau aujourd'hui un projet de loi d'initiative parlementaire (anciennement le projet C-393), qui permettrait d'acheminer des médicaments vitaux aux citoyens des pays en voie de développement qui en ont le plus besoin.

Ce projet de loi modifierait la loi régissant le Régime canadien d'accès aux médicaments (RCAM). Le RCAM, adopté à l'unanimité par le Parlement en 2004, permet l'exportation de médicaments génériques vers les pays en voie de développement afin de combattre le VIH/SIDA, la tuberculose, la malaria, et d'autres maladies graves. En pratique, cependant, le RCAM est confronté à trop de dédales administratifs pour pouvoir être utilisé par les pays ou par les compagnies de médicaments génériques.

« Nous avons un urgent besoin de réformer le RCAM, a expliqué Mme Laverdière. C'est un outil que nous pouvons utiliser pour combattre la crise mondiale du SIDA, et 80 % des Canadiens soutiennent cette initiative. »

Mme Laverdière a également souligné que toutes les trois secondes, un enfant meurt dans le monde parce qu'il n'a pas eu accès à des médicaments adéquats. « Nous avons l'obligation morale d'acheminer ces médicaments qui peuvent sauver des vies aux gens qui en ont le plus besoin, a-t-elle noté. Ce projet de loi permettra de faire du Canada un leader en matière de réponses aux crises mondiales de santé publique. »

Cette initiative du NPD a été présentée lors d'une législature précédente par Judy Wasylycia-Leis, puis reprise par les députés Brian Massé et Paul Dewar. Mme Laverdière est convaincue que ce nouveau dépôt du projet de loi permettra de profiter du momentum acquis en mars dernier lorsque le projet a reçu l'appui d'une importante majorité à la Chambre des communes. Le projet est malheureusement mort au feuilleton au Sénat lors du déclenchement des élections.

« Ce projet de loi a déjà reçu un appui significatif de tous les partis de la Chambre des communes, a conclu Mme Laverdière. Au cours des prochains mois, je vais encourager tous les parlementaires à profiter de cette occasion pour appuyer ce projet de loi qui permettra de sauver des vies. Ensemble, nous pouvons améliorer la vie d'innombrables personnes. »

http://www.npd.ca/nouvelles/le-npd-relance-la-campagne-pour-fournir-des-medicaments-essentiels-aux-plus-demunis