Le NPD presse le Canada d’agir pour appuyer la démocratie au Burkina Faso

2014 11 04
Le NPD presse le Canada d’agir pour appuyer la démocratie au Burkina Faso

Le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre), a émis la déclaration suivante concernant la situation au Burkina Faso :

« Je suis très préoccupé par les récents événements au Burkina Faso. Le gouvernement du Canada doit exhorter tous les partis à faire preuve de la plus grande retenue et favoriser une transition pacifique vers une gouvernance démocratique sous contrôle civil.

Après 27 ans au pouvoir, l’ancien président a récemment démissionné face au mouvement de contestation soulevé par sa tentative de modifier les pratiques constitutionnelles du pays à son avantage. La prise du pouvoir par l’armée constitue une entrave troublante au processus démocratique et elle doit rapidement faire place à une transition consensuelle vers un gouvernement civil et transparent.

Le Canada se doit de collaborer avec l’Union africaine et d’autres partenaires internationaux afin d’appuyer une transition démocratique rapide et pacifique. Les néo-démocrates appuient les aspirations de paix et de démocratie du peuple burkinabé. »