LE NPD EST SOLIDAIRE DES GENS DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE CONTRE LE NORTHERN GATEWAY

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

17 juin 2014

 

LE NPD EST SOLIDAIRE DES GENS DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE CONTRE LE NORTHERN GATEWAY

 

OTTAWA – Le NPD déplore le mépris dont les conservateurs ont fait preuve en approuvant le projet Northern Gateway, au détriment des collectivités, de l’économie et de l’environnement de la Colombie-Britannique.

 

« La décision rendue aujourd’hui est mauvaise pour la Colombie-Britannique et pour le Canada, a déclaré le chef du NPD, Thomas Mulcair. Les conservateurs ont démontré une indifférence totale par rapport aux droits des Premières Nations, aux préoccupations environnementales, aux risques potentiels et à la volonté des citoyens. Ils ont mal géré ce dossier. Ils ont préféré défendre les intérêts de leurs amis de l’industrie pétrolière plutôt que ceux des citoyens de la Colombie-Britannique. Permettre à des superpétroliers de naviguer dans le chenal de Douglas est de la pure folie et un déversement serait catastrophique pour l’économie de toute cette région. En 2015, un gouvernement du NPD mettrait de côté l’approbation de ce projet. »

 

Depuis le début, les néo-démocrates sont solidaires des gens de la Colombie-Britannique dans ce dossier. La décision des conservateurs est un véritable affront aux 130 Premières Nations qui s’opposent à ce projet. Depuis que les conservateurs ont anéanti le processus d’examen environnemental, le NPD lutte pour établir un processus d’examen adéquat qui tient compte des préoccupations des Canadiens et des répercussions environnementales, sociales et économiques des projets. L’obstination des conservateurs à imposer ce projet en dépit de l’opposition des citoyens contribuera à miner davantage la confiance du public envers les projets à venir.

 

« Aujourd’hui, les 21 députés conservateurs de la Colombie-Britannique ont démontré qu’ils préféraient servir les intérêts du premier ministre plutôt que ceux de leurs commettants, a souligné le député néo-démocrate Nathan Cullen (Skeena-Bulkley Valley). Contrairement aux conservateurs, mes collègues et moi avons pris le temps d’écouter les préoccupations des Premières Nations et des gens de la Colombie-Britannique. Ceux-ci savent qu’ils peuvent se fier aux néo-démocrates pour défendre les droits et les titres des Premières Nations, notre côte, nos emplois et notre environnement. La lutte ne fait que commencer. »

 

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Véronique Breton, attachée de presse, 613-408-1483 ou veronique.breton@parl.gc.ca

 

http://www.npd.ca/node/74894