LE NPD EST À NEW YORK POUR PARLER DU DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE

La députée néo-démocrate Linda Duncan est présentement aux Nations Unies, à New York, pour parler du désarmement nucléaire.

NEW YORK – À titre de coprésidente canadienne des Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement, la néo-démocrate Linda Duncan (députée d’Edmonton Strathcona) est à New York cette semaine pour participer aux négociations multilatérales visant l’interdiction des armes nucléaires, jusqu’à leur élimination.

« Après deux jours de témoignages et d’échanges avec des délégués de divers gouvernements et organisations de la société civile, on constate une profonde détermination selon laquelle les nations sans armes nucléaires ont le droit et l’obligation de poursuivre les mesures énergiques, après des décennies de faibles progrès dans l’éradication de cette menace humanitaire mondiale, a affirmé Mme Duncan. C’est extrêmement décevant que le gouvernement canadien boycotte les négociations, et les autres participants ont fait écho à cette déception tout au long des négociations. »

La conférence est organisée conformément à la résolution 71/258 de l’Assemblée générale des Nations Unies, demandant la négociation d’un traité juridiquement contraignant pour interdire les armes nucléaires, devant mener à leur élimination complète.

« Nous avons bon espoir que la pression s’exercera si fortement sur les libéraux qu’ils en viendront à changer de cap et à se ranger du bon côté de l’histoire », a ajouté Mme Duncan.