LE NPD DÉPOSERA UN PROJET DE LOI AFIN D’ABROGER LA LOI C 51

OTTAWA – Le porte‑parole du NPD en matière de sécurité publique, Randall Garrison (Esquimalt – Saanich – Sooke) déposera un projet de loi émanant des députés afin d’abroger la loi C‑51, la législation dangereuse et inefficace que l’ancien gouvernement conservateur a précipitée devant le Parlement, avec l’appui du Parti libéral.

« Les Canadiennes et les Canadiens ont très clairement exprimé leur opposition au projet de loi C‑51, a déclaré M. Garrison au cours d’une conférence de presse à Ottawa. Les spécialistes de partout au pays sont unanimes : cette législation empiète grandement sur les droits des Canadiens et offre peu de moyens additionnels pour assurer la sécurité de nos collectivités. »

« Les néo‑démocrates ont promis d’abroger la loi C‑51 en priorité et, à titre d’opposition progressiste, c’est exactement ce que nous entendons faire, a ajouté M. Garrison. En tant que parlementaire notre travail consiste à édicter des mesures législatives efficaces afin de protéger nos communautés tout en protégeant les droits et les libertés de notre société démocratique. Nous pouvons – et nous devons – faire les deux. »

Les libéraux de Justin Trudeau appuient ce projet de loi en dépit des faits présentés lors de l’étude en comité et en dépit de la vive opposition des Canadiens. Les libéraux parlent plutôt du besoin d’exercer une plus grande supervision et d’apporter d’autres changements à la législation, mais, huit mois après leur arrivée au pouvoir, ils n’ont toujours pas rempli aucune de ces promesses.

Le projet de loi sera déposé à la Chambre le plus tôt possible à la reprise des travaux parlementaires, cet automne.