LE NPD DÉPOSE DES AMENDEMENTS POUR ÉVITER DES PERTES DE 2,2 MILLIARDS $ AUX PME

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière de petites entreprises, Gord Johns (Courtenay-Alberni), a annoncé aujourd’hui que le NPD déposera des amendements afin de préserver les réductions d’impôt pour les petites entreprises qui seront annulées si le projet de loi budgétaire omnibus est adopté tel quel.

« Pendant les élections, les trois partis ont promis de réduire le taux d’imposition des PME à 9 %, a affirmé Gord Johns. Je suis surpris que les libéraux ne soient pas plus critiqués pour leur changement aussi rapide de position. »

En février 2015, le NPD a proposé de faire passer le taux d’imposition des PME de 11 % à 9 %. Deux mois plus tard, Joe Oliver a inclus cette mesure dans le budget 2015. Dans leur plateforme, les libéraux ont promis d’aller de l’avant avec la réduction d’impôts pour venir en aide aux PME, mais le projet de loi d’exécution du budget C-15 fait tout l’inverse.

Un rapport du directeur parlementaire du budget révèle que cette promesse brisée coûtera  2,2 milliards $ aux PME au cours des quatre prochaines années. Elle entraînera également une perte de 300 millions $ et de 1240 emplois pour l’économie canadienne de 2020 à 2021.

« D’abord, ils brisent leur promesse aux PME, puis ils enfouissent ces changements dans le projet de loi omnibus, a ajouté le porte-parole du NPD en matière de finances, Guy Caron (Rimouski-Neigette–Témiscouata-Les Basques). Nos amendements visent à rétablir les réductions promises sur lesquelles comptent les PME. »