LE npd demande au gouvernement d’accroître son financement au Partenariat mondial pour l’éducation (PMÉ)

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LE 24 JUIN 2014

 

LE npd demande au gouvernement d’accroître son financement au Partenariat mondial pour l’éducation (PMÉ)

La conférence  débute demain, mais le Canada n’a toujours pas annoncé ses engagements financiers

 

Ottawa – Aujourd’hui, la porte-parole du NPD en matière de développement international, Hélène Laverdière (Laurier – Sainte-Marie), a une nouvelle fois demandé au gouvernement canadien d’accroître son financement pour l’éducation internationale à l’aube de la deuxième conférence internationale de reconstitution des ressources du Partenariat mondial pour l’éducation (PMÉ), qui aura lieu les 25 et 26 juin à Bruxelles.

 

« L’éducation est essentielle au développement. Investir dans l’éducation, ça rapporte. Si tous les élèves des pays en développement avaient l’occasion de terminer leurs études et d’apprendre à lire, 171 millions de personnes sortiraient du cycle de la pauvreté, ce qui réduirait de 12 % la pauvreté dans le monde », a souligné Mme Laverdière.

 

Le Canada avait jusqu’au 30 mai pour annoncer ses engagements financiers en vue de la conférence du PMÉ, mais comme aucune annonce n’a été faite, Mme Laverdière craint que le Canada ait pris du retard par rapport à d’autres pays sur cette question. Depuis 2003, le PMÉ a aidé 46 pays partenaires à éduquer 22 millions d’enfants qui autrement n’auraient autrement pas eu accès à l’école.

 

« Le financement de l’éducation viendrait compléter l’approche du Canada en matière de santé maternelle et infantile », a ajouté Mme Laverdière. « L’éducation a une incidence majeure sur la santé des femmes et des enfants, car elle réduit le nombre de décès pouvant être évités. Cette semaine, le Canada se doit de renouveler son engagement envers le Partenariat mondial pour l’éducation ».

 

En avril, Mme Laverdière a écrit au ministre Christian Paradis au sujet de la reconstitution des ressources du PMÉ, sans toutefois obtenir de réponse. La lettre est disponible sur demande.

 

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Marc-André Viau, attaché de presse principal, 613-295-9228 ou marc-andre.viau@parl.gc.ca

 

http://www.npd.ca/node/75838