Le débat commence sur le projet de loi C-398!

Le NPD veut faciliter l'accès aux médicaments pour sauver des vies

Le projet de loi C-398 aiderait la distribution de médicaments à faibles coûts dans les pays en développement

Aujourd'hui aura lieu le débat sur le projet de loi d'initiative parlementaire C-398 à l'étape de la deuxième lecture, Loi modifiant la Loi sur les brevets (drogues utilisées à des fins humanitaires internationales), qui assurerait la livraison efficace de médicaments permettant de sauver des vies dans les pays en développement.

Le projet de loi C-398, parrainé par la députée du NPD dans Laurier-Ste-Marie, Hélène Laverdière, modifierait les lois relatives au Régime canadien d'accès aux médicaments (RCAM), adopté à l'unanimité par le Parlement en 2004. Le RCAM autorise l'exportation de médicaments génériques aux pays en développement, contribuant à la lutte contre le sida, la tuberculose, la malaria, et d'autres maladies inquiétantes pour la santé publique.

Cependant, en pratique, le programme s'est embourbé dans les dédales administratifs, limitant l'usage qu'en faisaient les sociétés pharmaceutiques et les pays en développement. « Il est urgent de réformer le RCAM, a déclaré Hélène Laverdière. Ce projet de loi est l'un des outils que l'on peut utiliser pour s'attaquer au problème mondial du sida et aux autres crises de santé publique qui secouent les pays en développement. »

Mme Laverdière est confiante de voir des députés de tous les partis vont se lever pour appuyer le projet de loi C-398. « Au cours de la dernière année, nous avons travaillé très fort pour rassembler tous les joueurs autour de la table – y compris les ONG, l'industrie du générique et  l'industrie des médicaments d'origine – pour trouver une solution pour corriger le RCAM. Il s'agit d'une belle occasion pour les parlementaires de démontrer leur appui à une législation qui sauve des vies et qui améliore la qualité de vie de nombreuses personnes. »

http://www.npd.ca/nouvelles/le-npd-veut-faciliter-lacces-aux-medicaments-pour-sauver-des-vies