IL EST TEMPS DE DÉCRIMINALISER LA MARIJUANA

Le NPD fera passer au vote la décriminalisation afin qu'on arrête de donner des casiers judiciaires aux Canadiens pour la simple possession de marijuana.

OTTAWA — Le NPD a annoncé aujourd'hui qu'il fera passer au vote la décriminalisation de la marijuana au Parlement en déposant une motion d'opposition à ce sujet dans les jours à venir. Malgré la promesse de Justin Trudeau de corriger immédiatement les lois canadiennes sur la marijuana, son gouvernement n'a rien concrétisé en huit mois et continue de distribuer des casiers judiciaires pour la simple possession de marijuana.

« Les Canadiens pensaient qu'ils votaient pour un gouvernement qui agirait rapidement pour mettre fin aux arrestations et à l'octroi de casiers judiciaires pour la simple possession de marijuana, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de justice, Murray Rankin. Mais au lieu de ça, ils se retrouvent avec un gouvernement qui piétine dans ce dossier, et pire encore, qui incite les autorités policières à continuer sur la voie de la répression. Résultat? On continue de gaspiller les ressources et d'alimenter la confusion dans le système judiciaire. »

Cette année, jusqu'à 60 000 Canadiens seront arrêtés pour simple possession de marijuana, dont 22 000 qui finiront avec un casier judiciaire. L'ancien premier ministre libéral Jean Chrétien a récemment affirmé que le gouvernement devrait procéder à la décriminalisation. Même le Parti conservateur a modernisé son approche aux lois sur la marijuana et a demandé au gouvernement de retirer la simple possession de marijuana du Code criminel.

« La plupart des condamnations pour possession impliquent de jeunes Canadiens qui ne devraient pas avoir à porter le lourd fardeau d'un casier judiciaire toute leur vie, surtout si le gouvernement prévoit rendre un jour légale la marijuana, a ajouté la porte-parole du NPD pour les jeunes, Anne Minh-Thu Quach. Les libéraux devraient faire un premier pas et décriminaliser immédiatement la possession de marijuana. »

 

La motion suivante sera débattue en Chambre lundi le 13 juin 2016:

Que la Chambre: (a) reconnaisse la contradiction de continuer à donner un casier judiciaire aux Canadiens pour la simple possession de marijuana après que le gouvernement a affirmé que la simple possession de marijuana ne devrait pas être un crime; b) reconnaisse que cette situation est inacceptable pour les Canadiens, les municipalités et les autorités policières; c) reconnaisse qu'un nombre croissant de voix, incluant celle d'un ancien premier ministre libéral, demandent la décriminalisation pour combler cette lacune; d) réclame du gouvernement qu'il décriminalise immédiatement la possession simple de marijuana pour une utilisation personnelle.