HÉLÈNE LAVERDIÈRE MET LOUJAIN AL-HATHLOUL EN NOMINATION POUR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX

OTTAWA - La porte-parole du NPD en matière d'affaires étrangères, Hélène Laverdière (Laurier-Sainte-Marie), a annoncé mardi qu'elle avait proposé la candidature de Loujain al-Hathloul, militante saoudienne des droits des femmes, au Prix Nobel de la paix 2019.

« Loujain al-Hathloul a consacré sa vie à la promotion de l'égalité des droits pour les femmes, a déclaré Mme Laverdière. Elle l'a fait dans un pays bien connu pour ses violations flagrantes des droits de la personne et pour son traitement des femmes comme des citoyennes de second ordre. »

L'activisme pacifique de Loujain al-Hathloul se concentre sur le droit des femmes à conduire, la tutelle masculine et la violence domestique. En 2014, elle a été arrêtée pour avoir simplement conduit une voiture en Arabie saoudite depuis les Émirats Arabes Unis. Après sa libération, elle a continué de plaider en faveur de l'égalité des sexes. Ses efforts soutenus pour aider les femmes saoudiennes à avoir des espaces sécuritaires dans leur propre pays – notamment par la création d'un refuge pour victimes de violence familiale en Arabie saoudite – ont mené à sa détention il y a huit mois, en juin 2018, aux côtés de huit autres activistes des droits des femmes. Loujain et les autres femmes sont toujours en prison en Arabie saoudite.

Selon les rapports de Human Rights Watch et d'Amnistie internationale, le régime saoudien a non seulement emprisonné ces neuf femmes, mais certaines d'entre elles ont également été torturées et agressées sexuellement. Les sévices subis par les détenues comprenaient l'isolement cellulaire, des coups, des décharges électriques et des menaces de viol et de meurtre.

« Le courage de Loujain, qui continue à travailler pour l'égalité des femmes saoudiennes alors même qu'elle subit des punitions extrêmes et injustes, est plus que digne du prix Nobel de la paix, a déclaré Mme Laverdière. La torture qu'elle et les autres femmes détenues ont endurée est inadmissible, illégale, et le monde doit continuer à exiger leur libération immédiate. »

« Le courage inébranlable de Loujain pour la cause de la libération des femmes en Arabie saoudite la rend digne du prix Nobel de la paix », a déclaré Atiya Jaffar, membre du groupe Friends of Loujain basé à Vancouver, en Colombie-Britannique.