DÉCLARATION DU NPD SUR LA MARCHE DES FEMMES

Aujourd’hui, le 21 janvier 2017, des millions de personnes en Amérique du Nord et à travers le monde se rassemblent pour défendre et soutenir les droits des femmes – les femmes de toutes les origines, toutes les communautés religieuses et toutes les représentations de genre. Nous nous unissons contre toute forme de sexisme, contre la xénophobie, l’intolérance et la haine qui s’alimente à travers l’ignorance.

Le discours politique de la dernière année a insulté et menacé les femmes, les immigrants, les musulmans, les personnes racisées, la communauté LGBTQ*, les peuples autochtones, les personnes vivant avec un handicap et les personnes ayant survécues à des agressions sexuelles. Cet afflux de politiques haineuses favorisant la division ne peut pas être attribué à un seul homme ou à une seule nation : nous l’avons observé dans nos quartiers, dans nos rues, dans les ambitions politiques de diverses personnes et, oui, en ligne et dans les médias sociaux.

Il est plus important que jamais que nous nous tenions debout pour une cause commune. Comme l’a dit Rosemary Brown, la première femme noire élue à une assemblée législative au Canada : “Tant que nous n’y sommes pas tous parvenus, personne n’y est parvenu”.

Nous ne remettons pas en question la légitimité ou les résultats du processus démocratique, mais nous nous unissons plutôt pour proclamer que la haine elle-même n’a pas gagné. Nous sommes fermement convaincu(e)s que l’amour est meilleur que la colère, que l’espoir est meilleur que la peur, que l’optimisme est meilleur que le désespoir.

Nous pouvons changer le monde. Nous l’avons déjà fait, et nous le ferons encore.