DÉCLARATION DU NPD AU SUJET DU VENEZUELA

Jagmeet Singh, le chef du NPD, a émis la déclaration suivante :

« La situation au Venezuela est une crise humanitaire. La pénurie alimentaire et les turbulences économiques ont poussé des millions de personnes à quitter le pays. La vie des gens et leur sécurité sont à risque. Le NPD condamne les actions militaires contre les manifestants et les manifestantes par le régime de Maduro. Comme Amnistie internationale l'a dit, manifester ne devrait pas signifier mettre sa vie en danger.

Le Canada ne devrait pas suivre l'exemple de la politique étrangère des États-Unis, particulièrement son long historique d'ingérence au service de ses propres intérêts dans la région.

C'est la population du Venezuela qui devrait choisir qui dirige le Venezuela. Tous les pays devraient être libres de prendre leurs propres décisions en tenant des élections libres et équitables, sans ingérence étrangère et sans pressions autoritaires.

Le Canada devrait offrir davantage d'aide pour répondre à la crise humanitaire. Nous devons demander que les Nations Unies soient impliquées, appuyer les appels au dialogue de son secrétaire Antonio Guterres afin d'éviter une catastrophe, et condamner toute action militaire étrangère et tout geste unilatéral.

Le NPD va toujours défendre les droits humains contre les violations, peu importe qui les commet et où cela se produit. »