DÉCLARATION DU NPD À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION RACIALE

Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, a émis la déclaration suivante : 

« Le 21 mars 1960, les forces policières en Afrique du Sud ont tué 69 personnes qui manifestaient pacifiquement contre les lois sur les passeports intérieurs dans le contexte de l’apartheid.

La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, qui a lieu le 21 mars, reconnaît que la communauté internationale a la responsabilité de faire front commun pour éliminer toute forme de discrimination raciale.

Des progrès ont été accomplis, mais de plus en plus, des politiques et des rhétoriques politiques racistes nous rappellent qu’il faut demeurer vigilants et combattre le racisme sous toutes ses formes. Les crimes haineux et la violence fondée sur la race sont à la hausse, et le Canada n’est pas épargné.

L’attentat terroriste dévastateur perpétré contre la communauté musulmane de la ville de Québec était l’une des pires fusillades de notre histoire. Des Canadiens ont été abattus alors qu’ils s’étaient rassemblés sur leur lieu de prière. Six personnes sont mortes et dix-neuf autres ont été blessées.

Le profilage racial des minorités continue à avoir lieu dans nos rues, la discrimination systémique contre les Premières Nations, les Métis et les Inuits se poursuit à l’échelle du Canada, et des personnes subissent de la discrimination à notre frontière en raison des interdictions pleines de préjugés de Donald Trump visant l’immigration et les voyages.

Il n’y a pas de place au Canada pour la haine ou la discrimination, sous quelque forme que ce soit. Les néo-démocrates continueront à se tenir debout contre la haine, l’intolérance et ceux qui propagent des politiques de peur et de division.

Le Canada est un pays de diversité, de paix et d’inclusion. Travaillons ensemble pour qu’il demeure ainsi. »