Déclaration d'Hélène Laverdière sur l'opposition au projet de loi C-398

Aujourd'hui, le Parti conservateur a refusé d'entendre la population qui appuyait en grande majorité le projet de loi C-398, dont le but est de sauver des vies en facilitant l'envoi de médicaments à l'étranger.

Nous remercions les organismes qui ont mené des campagnes
de soutien au projet de loi au cours de la dernière année, comme le Mouvement de soutien des grands-mères et le Réseau juridique canadien VIH/sida.

Le projet de loi C-398 est soutenu par plus de 80 ONG internationales, 250 organismes canadiens, des dirigeants religieux et 80 pour cent des Canadiens.

Nous remercions les députés des deux côtés de la Chambre qui ont voté pour le projet de loi. Ce dernier visait à réformer le Régime canadien d'accès aux médicaments (RCAM) afin de faciliter l'exportation de médicaments aux pays qui en ont besoin. Ce soir, les conservateurs ont raté une occasion d'honorer la promesse faite par le Canada aux pays en développement en 2004 et d'écouter la volonté des Canadiens.

Le NPD est toujours prêt à travailler de bonne foi. Pourtant, au cours des dernières semaines, nous avons été témoins d'une campagne de désinformation des conservateurs qui a mené au résultat de ce soir.

En votant contre ce projet de loi, les conservateurs ont refusé de mettre la
partisannerie de côté afin de sauver des vies. Le NPD continuera à se battre
afin que le RCAM soit réformé et que le Canada soit en mesure de remplir sa
promesse aux pays en développement.